Le CHU de Tours associé à deux essais randomisés publiés dans le New England Journal of Medicine.

Deux études françaises portant sur l’arrêt cardio-respiratoire ont récemment été publiées dans le New England Journal of Medicine. L’étude Hyperion (Lascarrou et al. N Engl J Med. 2019 Oct 2) montre que dans l’arrêt cardiaque non choquable, une hypothermie thérapeutique (33°C pendant les 24 premières heures post arrêt cardiaque) améliore le pronostic neurologique à J90 (10,2% vs 5,7%). L’étude Anthartic (François et al. N Engl J Med. 2019 Nov 7) montre que deux jours d’antibiothérapie prophylactique chez des patients en arrêt cardio-respiratoire aide à prévenir la survenue de pneumopathies acquises sous ventilation mécanique (19,2% vs 33,7%). Le CHRU de Tours est doublement associé à ces deux essais financés par le Ministère de la Santé via des PHRC, d’une part via la Biométrie du Centre d’Investigation Clinique (CIC) INSERM 1415, d’autre part via le Service de Médecine Intensive et Réanimation et le réseau CRICS-TRIGGERSEP.

 

Partager l'article :

Rechercher

+